bandeau_site


Actualités

École de rugby - Cliquez ici Académie - Cliquez ici

Prochain match

Équipe 1
ORTHEZ - SALLES

23/09/2018


Réserve
ORTHEZ - SALLES

Fédérale 2 - Poule 7

Fédérale 2B , 1/16èmede finale

U.S. SALLES – U.S. NAFARROA

Dimanche 13 Mai, la magie des phases finales conviera les supporters et les joueurs au stade Lucien Goni de Saint Martin de Seignanx, dans les Landes. Une équipe chère à Fabrice Ducasse et qui a un bon souvenir de Salles, puisque c’est à Lanquette qu’ils étaient devenus champion de France de 1ère série en 2015 contre Castillonès (26 – 5). L’adversaire sera les basques de Nafarroa, les oranges et rouges ont fini troisième de la poule 7, derrière Mauléon et Morlaas. Selon le manager Loris Bertazzo « c’est une équipe à forte identité, des jeunes de la vallée avec une très bonne défense qui ont encaissé le moins d’essai dans la phase de qualification ». Un match équilibré en perspective, car les sallois ont gagné eux à 17 reprises, dont 6 à l’extérieur, pour seulement 5 défaites (Lormont, Malemort, Casteljaloux, Tulle et Cournon). Les marcassins se rappellent peut-être du match, à Saint Sever, en 2006, et de la défaite en 16ème face aux mêmes basques, qui 6èmede leur poule avait obtenu le bouclier de champion de France, cette année là. Le groupe sallois ne pourra pas compter sur Anthony Serin, Lalanne, Branné, Signori, Lopes, Bourrut F., Daugreuilh, Roubichou, Coudret. La tâche des entraîneurs sera difficile ; choisir vingt-deux noms parmi la liste : Nouvellon P.et J., Mensan, Dubaquier, Escrouzailles, Reis Dos Santos, Lescarret, Demedts, Elgoyen, Dubos, Recher, Fall, Lachaud, Moucheboeuf, Laborde, Dejean, Laffite, Rouchy, Bianchi, Campet, Maby, Miraben, Dudez, Poumeyrau et Muller. Le match débutera à 16 heures, ce qui permettra aux sallois de pique-niquer aux abords du stade. Une plancha sera à votre disposition pour cuire vos mets délicats, avec au commande Thierry Cipresso et son équipe. Un bus partira du champ de foire à 10 Heures, participation 10 euros, réservation obligatoire auprès des responsables.

Dimanche mitigé à Isle sur Vienne :

Sous un temps clément, avec la présence d’un public sallois nombreux et bruyant, les résultats et les impressions sont partagés. En réserve, les rouge et blancs, ont dû s’employer pour obtenir la victoire face à une équipe locale très courageuse par 25 à 22, notamment grâce à une ultime pénalité à la 73ème minute, passée par Dejean. Une victoire acquise grâce aussi à la fraicheur physique et à la qualité du banc. Il faudra confirmer à Malemort dimanche prochain, pour le premier match en retard.
Après un hommage aux victimes de Trèbes, et avec l’appui de la diaspora salloise locale, de M. Gérard Bristaut, ancien joueur expatrié à St Junien, les sallois réalisaient une bonne entame. Concédant une première pénalité, dès la seconde minute de jeu, ils surprenaient les isliens ; Geneste contrait un dégagement de la défense haut viennoise, qui profitait à Recher pour un essai imparable (15ème). Malheureusement le renvoi était mal négocié, le pack adverse profitait de l’aubaine pour répondre, la transformation étant loupée par Condachou. Une première mi-temps, très disputée, comme en témoigne le premier échaud-fourré qui obligeait l’arbitre à sortir un joueur de chaque côté. Les sallois auraient même pu virer en tête, sans un en avant à la dernière passe. Mené 11 à 7, à la pause, tous les espoirs étaient permis. Mais les sangliers cédaient en seconde période, maladroits, auteurs de nombreuses fautes de mains, s’en remettant aux individualités de leurs ailiers et subissaient la loi d’un pack conquérant dans la conquête, les mauls, dans les touches. Ils concédaient deux essais (48ème et 61ème). Au terme d’une nouvelle « générale », Khalouchi écopait avec un pilier local d’un carton rouge (71ème). Une défaite cruelle qui compromet l’avenir, même si Malemort et Casteljaloux (les deux prochains adversaires de l’U.S.S.) se sont aussi inclinés, alors que Tulle et Lormont en profitent. Il faudra quatre victoires (dont trois déplacements) pour entrevoir la qualification. Pour les Phliponneau les sallois se sont incliné en ½ de finale de Côte d’argent contre Floirac (17-31) sans démériter.

Des regrets mais quelle énergie contre Marmande :

Pour la reprise, après une longue interruption, la venue de Marmande suscitait quelques craintes, vite dissipées. En réserve, l’équipe était séduisante d’entrée, renforcée par des titulaires de la première et des convalescents comme Lescarret, Coussy, Fall, Pereira : elle s’impose 28 à 3. En inscrivant quatre essais, dont trois en première période (20e, 22 et40e), les marcassins engrangent 5 points et font partie des cinq de devant au classement, à un point de Casteljaloux, le sixième suit à 9 points, le prochain adversaire ; Malemort.

En première, le match a tenu ses promesses. Dès l’entame, les marmandais montraient leur ambition, mais leur buteur ; Fontalirant manquait la cible (4e) , suite à un placage haut qui coutait à Joris Cipresso d’être exclu pour dix minutes. Les sangliers, même en infériorité numérique, faisaient mieux que résister, ne concédant qu’une pénalité (10e) et réagissaient en inscrivant un essai d’avant, Gael Weber Mafuta s’extirpant d‘un maul pour permettre de mener 7 à 3, après la transformation de Romain Plantey. Le match était équilibré, l’ouvreur visiteur réduisant le score sur pénalité (28e), alors que notre buteur, lui échouait dans sa tentative, peu après.  Et alors qu’on se dirigeait vers les vestiaires, le trois quart bleus François perforait la défense et passait la ligne, pour un essai assassin, 13 à 7, à la pause. Cet essai avait pour effet de galvaniser le leader, alors que vu la débauche d’énergie, les sallois était dépités devant ce coup du sort. Au cours du deuxième acte, même si les locaux continuaient à bousculer les marmandais, la maîtrise du pack et la gestion au pied, voire du chronomètre permettaient au score de ne pas bouger, même si le capitaine Nnomo écopait d’un carton blanc (58ème). L’arrière Becat privant même d’un bonus défensif les rouge et blancs suite à une pénalité (72e), clôturant les débats ; 7 à 16. L’invincibilité à domicile n’est qu’anecdotique, le courage et la solidarité sera même loués par leurs adversaires du jour. Au niveau comptable, bien sûr, il faudra compenser cette défaite et pourquoi pas, dès dimanche prochain. 

Deux belles victoires à domicile contre Lormont

Contre Lormont, la tâche s’annonçait difficile, d’autant plus que les conditions climatiques ne facilitaient pas le beau jeu.

En réserve, sur le terrain annexe, les sallois ont bataillé face au leader de la poule.
Souvent dominés, menés tout le match, sans rien lâcher, les marcassins ont trouvé les ressources pour inscrire dans les arrêts de jeu un essai transformé, synonyme de victoire 10 à 9, qui leur permet d’occuper la 5ème place.
Bravo à un groupe qui a trouvé sa vitesse de croisière.

En première, d’entrée de jeu, Mme Lematte accordait une pénalité aux tangos que T- Ura convertissait, mais cela ne refroidissaient pas les rouge et blancs et pourtant, qui bousculaient les visiteurs, notre pack, entreprenant permettait d’inscrire deux essais transformés par Romain Plantey(10e et 25è).

Juste avant la pause, ce dernier rajoutait trois points, pour assurer le score de 17 à 3. Ré-attaquant à 14, suite aux cartons jaunes attribués à Porterie et à notre demi de mêlée Meysonier, la seconde période fut un long calvaire pour des lormontais dépassés par la fougue et les velléités salloises, encaissant six nouveaux essais.
Les sangliers mettant un point d’honneur à garder leur ligne inviolée. La victoire bonifiée permet de finir à la trêve, 6ème ex aequo avec St Yrieix.

Il faudra attendre le 14 janvier pour revoir à la maison nos joueurs pour une réception de Marmande, qui a connu quelques soucis à Tulle.

D’ici là, bonnes Fêtes à tous !

Défaites à Casteljaloux

Les sangliers pour leur dernier déplacement de l’année sont revenus bredouilles, sans même un petit point bonus défensif.
En réserve, le score est longtemps resté stérile, tant les deux équipes étaient proche l’une de l’autre. C’est même les marcassins qui inscrivaient le premier essai de la rencontre, par Campet en coin(29ème). Malheureusement dans la foulée, dans nos vingt-deux mètres, malgré une balle volée en touche, le dégagement était contré pour un essai imparable.
A la sirène, une pénalité permettait aux lot et garonnais de mener 10 à 5.
La seconde période fut âpre et quelque peu brouillonne, malgré une réduction du score sur pénalité (53ème), les sallois concédaient un autre essai, non transformé. Les nôtres laissaient échapper le bonus défensif en manquant trois pénalités et en concédant une sur la fin, par Delage, 18 à 8 au terme, une débauche d’énergie mal récompensée avant la réception du leader lormontais la semaine prochaine.

En première, l’équipe alignée devait tenir compte des nombreux blessés, ainsi Vincent Fouquet en deuxième ligne et Guillaume Lanau en flanker était aligné.
Les sangliers évoluant avec leurs maillots, récupérés in-extrêmis, étaient bousculés par des casteljalousains entreprenants, dès la 3ème minute, Trémouille passait la ligne, le buteur local Joubert transformait.
Les sud-girondins réagissaient et profitaient d’une pénalité, Clément Péreira prenait ses responsabilités et du bord de la touche et des quarante mètres ouvrait le compteur sallois (14ème).
Mais les locaux reprenaient leur domination et inscrivaient coup sur coup deux essais par le deuxième ligne Montbrun (24ème) et le talonneur Clocher (29ème), seule satisfaction, Joubert ne passant pas la seconde transformation, pourtant dans ses cordes.
Menés de 16 points à l’half-time, les sallois revenaient avec des ambitions, concrétisées par des fautes signalées par M. Perpinan, Romain Plantey réussissant une pénalité sur deux (44ème). Le jeu s’équilibrait, mais Lafon renvoyait l’ascenseur en convertissant deux coups de pied (52 et 57ème). Malgré un denier baroud sallois le score n’évoluait plus.

Les équipes :
Réserve ; 1 Nouvellon P., 2 Dos Santos, 3 Moucheboeuf, 4 Serin A., 5 Elgoyen, 6 Lopez, 7 Lalanne, 8 Recher E., 9 Dejean, 10 Daugreilh, 11 Bianchi, 12 Muller, 13 Maby, 14 Campet, 15 Dudez, 16 Escrouzailles, 17 Signori, 18 Ricco, 19 Branné, 20 Novellon J., 21 Rouchy.

Première : 1 Friggeri, 2 Coussy, 3 Weber-Mafuta, 4 Salis, 5 Fouquet, 6 Lanau, 7 Vitale (cap.), 8 Decis-Depecker, 9 Laffitte, 10 Pereira, 11 Plantey R., 12 Bourrut J., 13 Serin R., 14 Serin C., 15 Deyts, 16 Dubaquier, 17 Fall, 18 Recher E., 19 Elgoyen, 20 Meysonier, 21 Bourrut F. 22 Rouchy.

Victoires convaincantes contre Isle

Les deux équipes salloises l’ont emporté avec le bonus offensif contre des hauts viennois courageux mais souvent dépassés face à la fougue et aux assauts répétés.

Après un repas supporters fort réussi, où on a pu apprécier les autres talents du cuistot Nicolas Salis et les bons produits de la Halle de la viande, les réservistes ont inscrit huit essais, n’en concédant qu’un seul emmenés par une charnière très en vue associant Fabien Déjean et Guillaume Daugreilh.

Les marcassins intègrent pour la première fois le top 4 au classement avec 28 points, talonnés par Tulle et Casteljaloux, prochain adversaire le week-end prochain.

En première, l’entame était idéale, les rouges et blancs inscrivant deux essais par Salis et Depecker (4ème et 6ème minute).
Les locaux ne laissaient guère de répit à des visiteurs quelque peu décevants, et plaquant à deux reprises un peu trop haut.

La pause survenant avec un score sans appel de 24 à rien, suite à deux nouveaux essais ponctués par les premières lignes Fouquet et Mensan.

En seconde période, le jeu ouvert se poursuivait, avec un match sans pénalité inscrite, fait rare pour être souligné.

Les bleus sur la fin se rebiffaient en inscrivant deux essais, mais l’issue était scellée depuis longtemps, 45 à 12, à l’ultime trille de M. Caballero.

L’U.S.S. est désormais 7ème avec 21 points, à quatre points du futur adversaire Casteljaloux.

Victoires avant l' armistice contre Cournon

Les deux équipes salloises, dans une forte humidité ambiante, l’ont emporté sur leurs homologues auvergnats.
La réserve s’est imposée par 68 à 15, en inscrivant dix essais, le score était acquis à la pause (33 à 8). Un match plaisant et correct qui rapporte cinq points à nos marcassins.

En première, les rouge et blancs face à la lanterne rouge, ont dût s’employer pour se détacher.
Romain Plantey ouvrait le score sur pénalité dès la troisième minute, mais le buteur visiteur Cartier remettait les montres à l’heure (elle était facile !).
Les locaux se libéraient grâce à trois essais inscrits par Vitale (18ème), Cipresso (21ème) et notre ailier Joie (34ème), 22 à 6 à la pause.
Les auvergnats revenaient avec des intentions de jeu et profitaient de trois pénalités (45ème, 52ème et 64ème) pour se rapprocher dangereusement (22 à 15), de surcroît en supériorité numérique suite au carton jaune adressé au pilier Weber (47ème).
Un frisson gagnait les tribunes, d’autant que, dans la foulée, un ailier bleu se dirigeait vers l’en but sallois et échappait le ballon sans aucune explication. Fort heureusement, les nôtres réagissaient et offraient deux autres essais par Meysonnier (67ème) et Maury (70ème), scellant l’issu de la rencontre pour une victoire bonifiée 34 à 15.

Des Sallois en verve à Lanquette

Par un temps estival, les sangliers voulaient rester invaincus à domicile, après quinze jours d’inactivité en championnat.

Après que les partenaires du club se soient régalés au Résinier, les deux équipes ont réalisés l’objectif, avec la manière.

Les réservistes, emmené par un Anthony Serin en jambe, ont inscrits 7 essais face à une équipe courageuse, mais qui dans les derniers instants a du céder le bonus offensif à des marcassins souvent insaisissables, un score de 55 à 21 au final. Avant deux déplacements ils occupent la 7ème place.

En première, après un coup d’envoi fictif du jeune Oyan Lansard, accompagné par les deux maires du Barp et de Salles et du fidèle sponsor Suez environnement, représenté par Elric Prévot, les sangliers prenaient à la gorge des rouge et noirs, quelque peu apathiques, laissant Anthony Meysonnier slalomer dans leur 30 mètres, dès la première minute.

Certes si les gantiers viennois semblaient avoir des moufles, les rouge et blanc s’en donnaient à cœur joie, sans jeu de mot, malgré une infirmerie bien remplie et une équipe remaniée avec la rentrée dans l’effectif de Stéphane Geneste, Bouna Fall, Julien Robéde, Jérôme Dubos et de Corentin et Ronan Serin, associés en trois quart centre.
Les nôtres proposaient un jeu alerte, alternant à merveilles groupés pénétrants et envolées des lignes arrières. Une domination sans partage, avec un score aux agrumes de 30 à 0, avec trois essais supplémentaires, œuvres de Julien Robéde (15e), de Romain Plantey (23e) et de Stephane Geneste (31e).

Loin de faiblir, comme contre Malemort, les riverains de la Leyre enfonçaient des visiteurs dépassés par tant de fougue, qui encaissaient quatre nouveaux essais par Romain Plantey (63e), Corentin Serin (67e), Jérôme Dubos (73e) et Fédérico Friggeri (76e), tous transformés par Marc Stephan, en réussite au pied, notamment en coin. 61 à 0 au final, un score sans appel et une prestation haut de gamme, dans tout les domaines, y compris dans la discipline.

Au classement, les protégés de Didier Dallet rejoignent Lormont et Malemort à la 5ème place avec 9 points, avant deux déplacements, samedi prochain à Tulle et à St Yrieix.

Bonne entame à Lanquette, contre Malemort.

Les deux équipes des sangliers l’ont emporté pour le compte de la deuxième journée contre les noir et jaune.
En réserve, les sallois ont inscrits quatre essais, deux par mi-temps (1e, 28e,53e, 58ème), respectivement par Simon, Lalanne, Dubaquier et Maby. Avec le bonus offensif, les marcassins se replacent au milieu du tableau.

En première, après un vibrant hommage pour les époux Ayphassorho, les rouge et blanc se détachaient face à une équipe visiteuse quelque peu dépassée. Après deux pénalités transformée (7è et 13ème) par Marc Stephan, promu arrière pour l’occasion, c’est Brian Recher qui inscrivait le premier essai (19ème).
La première période était en sens unique, elle s’achevait sur un score de 16 à 0, même flatteur pour les corréziens.
A la reprise, Nicolas Salis volait un ballon en touche qui profitait à notre demi de mêlée Meysonnier (43ème).
On rêvait déjà de bonus offensif, mais les riverains de Brive allaient réagir, avec la rentrée d’Estivie et de leur demi de mêlée Reynier. Ils s’accaparaient la gonfle pour notamment le transmettre à leur ailier Fernandez, pour un essai à la 50ème minute. Puis quinze minutes plus tard, le même ailier, faisait tout le boulot et transmettait à son demi de mêlée. Revenu à 7 points, les mouches avaient changé d’âne, les sallois balbutiaient leur rugby.
Ils devaient heureusement grâce à leur courage, de conserver le résultat, malgré plusieurs pénal-touches, et un pilonnage en règle. M. Carreyre libérant la patrie des landes girondines en sifflant le coup de sifflet final. Une seconde mi-temps stressante au possible, à vite oublier, marquée par la grave blessure de Laurent Sagette.

Les équipes :
Réserve : 1. Fouquet, 2 Dubaquier, 3 Roubichou, 4 Elgoyen, 5 Coudre, 6 Lopes, 7 Laborde, 8 Lachaud (Cap.), 9 Miraben, 10 Golpe, 11 Simon, 12 Muller, 13 Maby, 14 Campet, 15 Bianchi, 16 Deycart, 17 DeMedts, 18 Lalanne, 19 Recher E., 20 Pereira, 21 Dejean, 22 Poumeyrau.

Première :1 Friggeri, 2 Lanau, 3 Mensan, 4 Salis, 5 Kahlouchi, 6 Depecker-Decis, 7 Vitale (Cap.), 8 Recher B., 9 Meysonnier, 10 Bourrut J., 11 Joie, 12 Deyts, 13 Serin C., 14 Maury, 15 Stephan, 16 Weber-Mafuta, 17 Coussy, 18 Sagette, 19 Dubos, 20 Laffitte, 21 Serin R., 22 Plantey R.

Deux défaites à Marmande

Pour la première journée, les sallois se rendaient chez les bleus et blancs lot et garonnais.
En réserve, les marcassins ont concédé sept essais. En première période, ils ont bien résisté, mais ont subi les attaques locales et en plus l’infirmerie se remplit, puisque, après les blessures de Bouna Fall, celle d’Anthony Serin, c’est Sissou Lafon qui était obligé de sortir (ligaments du genou).

En première, on donnait peu de chance à des sangliers face à une équipe expérimentée et bien renforcée à l’intersaison, mais au prix d’un courage et d’une défense de tous les instants, les visiteurs n’ont concédé aucun essai, mais cinq pénalités, transformés par l’arrière local Becat (3e,10e,25e,43e et 70e).

Certes dominés en touche et en mélée, les rouge et blanc ont annihilé les actions et les mauls adverses, concédant quatre exclusions temporaires adressées à Meysonnier (22e), Laffitte (44e), Bourrut (70e) et Maury (75e).
De notre côté, pas de points au compteur faute de ballons, malgré de maigres contre-attaques et une pénalité loupée à la 31ème minute, mais une bonne prestation des recrues, Lanau, Friggeri, Kahlouchi, Deyts, Meysonnier, Laffitte.




Référencé sur : Clictout - Tous droits réservés - ClictoutDEV [2014] - Mentions légales - Plan du site

ORTHEZ - SALLES

Dimanche 23 septembre INFO CLUB DES SUPPORTERS...  Prenez le bus des supporters Ambiance et convivialité.... Départ : 9 H 00 au Champ de Foire à SALLES Retour : 1/2...

En savoir plus...

ORTHEZ - SALLES

Dimanche 23 septembre INFO CLUB DES SUPPORTERS...  Prenez le bus des supporters Ambiance et convivialité.... Départ : 9 H 00 au Champ de Foire à SALLES Retour : 1/2...

En savoir plus...

US SALLES


FFR- Comité Cote d'Argent - Fédéral 2

Stade Raymond Brun BP 22
33770 - Salles

Tél. : 05 56 88 46 04
Fax : 05 56 88 46 35